Dranac

Dranac, de son vrai nom Jean-Victor Kevin Kostner, est né le 15 mai 2010 à Paris (Texas), entre la maternité de Port Royal et l'hôpital du Val-de-Grâce, vers l'arrêt Port Royal du bus 83. Grâce à la nourriture exceptionnellement riche de sa mère (notamment sa spécialité de Bœuf Bourguignon), il grandit très vite et finit ses études en 2013. Il dort pendant cette heureuse période sur des rouleaux d'essuie-tout, ce qui explique sa silhouette élancée et sa scoliose. En 2013, toujours, il quitte le nid maternel et son lit de papier chiotte pour entrer dans la communauté Arma des canards. Il prend vite du poil de la bête, surtout autour du menton (on hésite entre du poil d'Alpaga et du poil de Babouin hamadryas).

“JVKK”, comme l’appellent ceux qui le connaissent IRL, gravit rapidement les échelons professionnels de la communauté. En 2015, alors qu'il a 5 ans, il devient admin permanent de 15h à 2h du matin 6j/7 (jour de repos le jeudi), avec 20 jours de congés payés et pas de RTT. Néanmoins, cette croissance rapide et cette ascension foudroyante ont un revers : Dranac consomme 3 obus de 50cl. de houblon brassé et fermenté à l'heure, même pendant ses rares heures de sommeil. En effet, se plaignant de sa mauvaise qualité de sommeil à son médecin de famille, Dranac se voit prescrire une PPC, mais le mot “pression” lui donne l'idée d'en détourner légèrement l'usage. Cette surconsommation fait craindre à certains de ses amis (dont ceux de GdC) qu'il coule une bielle prématurément et ceux-ci de lui conseiller de lever le pied. Malgré ces excès (ou grâce à eux), sa voix suave et son élocution parfaite le font apprécier des plus exigeants.

Dranac MM

En tant que créateur de mission, Dranac a eu jusqu'à un récent passé une production exceptionnelle (en termes quantitatifs au moins). Son style se caractérise par une grande simplicité scénaristique et une vivacité dans l'action qui ne sombre jamais dans la violence gratuite.

Dranac GO

Dranac est réputé être un jeune doux et sociable, malgré son goût marqué pour les brailleurs teutons. Cette réputation est loin d'être surfaite, car on doit à cet admin de premier plan l'animation des missions collectives. Contrairement à ce que pourraient penser les esprits simples, il ne s'agit ni de beuverie ni de partouze, mais bien de temps d'intense interaction sociale et de prodigieuse créativité produisant des œuvres exceptionnelles.

Dranac leader

Réputé pour son souci du détail lors de ses briefing, Dranac a permis à nombre des canards de la communauté de découvrir à partir de 21h l’œuvre intégrale de Dostoyevski, d'explorer la bible dans toutes ses dimensions (ancien et nouveau testament compris) ou, pour les plus aventureux d'entre eux, de lire l'oeuvre complète de Victor Hugo en tenant les livres à l'envers.

Dranac affectionne particulièrement le shopping dans les épiceries de la rue où il est né. Il fréquente assidûment la célébrissime AdlB, dont il fait régulièrement la fermeture. On raconte qu'un soir il y aurait entraîné deux canards, deux autres ayant pu prendre la fuite à temps pour éviter de laisser leur peau dans ce lieu de perdition. Il semblerait que les deux malheureux (ceux qu'il a entrainés avec lui) aient aussi pu prendre la fuite quelques heures plus tard en volant des vélos en libre service.

En 2065, Dranac a cumulé plus de 50 années de boulot chez Grèce de Canard. Il prend une retraite bien méritée d'Arma 4 (sorti deux ans avant son départ), n'ayant pas réussi à s'adapter aux changements de la nouvelle version. Mais c'est bien avant sa retraite, et pour tout dire dès l'Apoc actuelle, que Dranac est arrivé dans le top de Grèce de canard et est entré dans la légende de la communauté.

  • arma_3/la_communaute_grece_de_canards/membres/dranac.txt
  • Dernière modification: 2019/09/03 21:52
  • (modification externe)