arma_3:joueurs:l_utilisation_des_vehicules_armes

L'objectif de cette rubrique est de permettre d'utiliser efficacement un véhicule armé (terrestre) dans un grand nombre de situations, tant en combat que lors de déplacements.
Article en cours de rédaction (parce que c'est un sujet long et complexe). Certaines références ne sont peut être pas encore rédigée.

Les véhicules armés

Pages et rubriques de la catégorie

Quelque soit le type de véhicule que vous utilisez, deux éléments majeurs doivent être appliqués.

L'environnement immédiat du véhicule est une zone de grand danger pour les personnels à pied ! L'idéal est de les maintenir un périmètre à environ 20 mètres du véhicule. A cette distance, ils seront suffisamment éloignés du véhicule en cas de destruction de ce dernier, tout en étant assez proche afin de le protéger : c'est le principe de la protection mutuelle.

Pour rappel, un véhicule dispose d'une plus grosse puissance de feu que l'infanterie, mais est beaucoup plus vulnérable, notamment à cause de son gabarit. Il est donc important qu'un véhicule dispose d'un appui quasi constant d'une unité d'infanterie.

Maintenir une distance avec le véhicule permet également à ce dernier de se déplacer en cas de besoin. En effet, le véhicule peut avoir besoin de se déplacer en cas de menace directe, pour ne pas exposer les soldats qui l'entourent ou pour se protéger lui-même. Ainsi, en cas de présence d'infanterie dans l'environnement immédiat du véhicule, il est judicieux d'en avertir dès que possible le chef de véhicule, ou à défaut, l'équipage.

Comme dit plus haut, ce sont des éléments communs à tous type de véhicules. Pour cette section, l'exemple est celui d'un véhicule de combat type VTT ou plus lourd (cf. les catégories plus bas)

Dès le début, il est important que chaque membre de l'équipage connaisse sa fonction et la fonction des autres membres. Généralement, les fonctions sont:

  • Le Chef de Char (CdC) : opérateur radio en communication directe avec la hiérarchie, il est en charge de l'intégrité du véhicule, de ses déplacements, de la survie de son équipage, mais également de la priorisation et de la désignation des cibles. Le CdC peut également occuper le rôle de tireur en cas de besoin.
  • Le tireur : sous les ordres direct du CdC, il opère l'armement principal du véhicule. Il peut être amené à commander le conducteur du véhicule dans certaines situations (ex: les hit & go, exemple ci-dessous).
  • Le conducteur: chargé de conduire (nan, sérieux ? :-P), il est également en charge de la maintenance du véhicule (ex: changer une roue). Mais le conducteur a également un rôle très important en combat : il doit surveiller l'avant du véhicule, ce qui permet de dégager un axe pour le CdC et le tireur (pas de panique, plus d'infos juste après ;-))

Dans une phase de combat et/ou d'observation, avoir un équipage complet (conducteur, tireur et CdC) permet de renforcer l'efficacité du véhicule. En effet, le conducteur étant capable d'observer les avants du véhicule, cela permet au CdC et au tireur de se concentrer sur d'autres axes (par exemple, avant gauche et flanc gauche pour le tireur, avant droite et flanc droit pour le CdC).

Dans l'armement moderne, on peut classe les véhiculés armés dans les catégories suivantes:

  • Véhicule Léger (VL): par exemple un Humvee équipé d'une mitrailleuse M2.
  • Véhicule Tout Terrain (VTT): par exemple un Rhino, qui est un véhicule trop léger pour être classé comme char de combat, mais dispose d'un canon de 120 mm et une excellente mobilité.
  • Véhicule de Combat d'Infanterie (VCI, ou IFV en anglais): par exemple le Marshall, véhicule de transport d'infanterie équipé d'un canon de 40 mm avec obus AP, HE et une mitrailleuse M2 en coaxiale.
  • Char de Combat (ou MBT, pour Main Battle Tank, en anglais): un exemple le plus célèbre: le Abrams de l'US Army.

Ainsi, chaque “catégorie” permet de remplir différentes fonctions, parfois communes.

→ Voir l'article détaillé concernant les armes et munitions des véhicules armés.

Dans la suite de cet article, les rédacteurs essayeront de détailler un maximum une ou plusieurs manières d'utiliser efficacement les différentes catégories ci-dessus.

On retrouve dans cette catégorie les véhicules type Humvee, Hunter, Ifrit, Strider, etc.

Les points forts des VL

Ces “petits” véhicules sont rapides et suffisamment blindés pour protéger leurs passagers des tirs d'armes légères (armement individuel). Ils sont très pratiques pour se déplacer rapidement d'un point A à un point B, mais aussi pour “flanquer” (prendre par les flancs) les ennemis, tout en offrant une puissance de feu permettant de couvrir la progression de l'infanterie, notamment en terrain ouvert (par exemple, plaine, vallée, etc).

Les points faibles des VL

Malgré leurs atouts de puissance de feu et de mobilité, ces véhicules n'en reste't pas moins très fragiles. Ils ne protègeront pas ses occupants d'un tir AT, ou même d'arme lourde tel que les positions fixes. Ils ne sont donc pas adaptés à l'ouverture (de convoi par exemple). De plus, il est fortement déconseillé de les mettre en pointe d'un dispositif de combat, car ils seront la priorité numéro 1 des hostiles qui pourront, dans une grande majorité de cas, neutraliser le tireur sans difficulté.

Ah, les véhicules de combat d'infanterie ! Si puissants et si fragiles à la fois … Bon, trêve de bavardage. Passons aux différentes manières d'utiliser ces petits jouets 8-)

Les points fort des VCI

En fait, tout l'avantage de ce type de véhicule réside dans un élément très simple: il peut transporter des hommes et du matériel ! Et oui, on n'y pense pas forcément, mais c'est là toute la force de ces véhicules. En effet, ils peuvent être utilisés de 2 manières efficace et assez simple à mettre en œuvre:

  • En “appui”: le véhicule peut servir de couverture mobile au groupe qu'il transporte. Et comme il est blindé, même les tirs de 12.7 le fera rigoler (même si, pour le coup, la 12.7 finira par en venir à bout). Mais ça laisse le temps à son tireur de neutraliser la/les menace(s) direct pour l'infanterie. Cette dernière pourra aisément se déployer et faire front pour protéger son véhicule de menaces AT.
  • En “frappe”: Dans ce type de situation, le blindé est positionné de manière à couvrir l'avancée de l'infanterie. Son objectif sera de détruire toutes menaces le plus tôt possible. Il est cependant plus vulnérable, car il attirera tous les tirs ennemis, et donc potentiellement les tirs AT.

Une autre méthode qui peut être utilisé, mais est plus délicate, est la fonction de contournement. Généralement très mobile, ces véhicules peuvent déplacer rapidement une section d'infanterie et son matériel sur les flancs ennemis. Il est cependant vulnérable durant cette manœuvre, il faut donc l'utiliser avec parcimonie !

Les points faibles des VCI

  • arma_3/joueurs/l_utilisation_des_vehicules_armes.txt
  • Dernière modification: 2020/10/07 19:30
  • de tanin69