Home

Briefing de mission

CPC-CO[25]-Diamants_de_sang_l_autre_side
Image illustrative du briefing
La guerrilla n'est pas la guerre : la lâcheté y est une vertu, la ruse un talent et le courage une bêtise
Infos sur la mission 
  • Carte :  pja305
  • Version :  1
  • Type de jeu : Coop
  • Texte lobby : Jouable de 18 à 25 joueurs. Guérilla dans un village et extraction avec des prisonniers.
  • Auteur :  tanin69
  • Nombre de joueurs :
    Minimum : 18, maximum : 25

Contexte

La guerre fait rage au Botswanga, ce petit pays d'Afrique centrale autrefois si tranquille fait face aujourd’hui à une des pages les plus sombre de son histoire.

En effet le gouvernement actuel oppresse la population, en paticulier à l'est du pays. Votre groupe de rebelles revendique ces territoires dont le sous-sol regorge de précieux diamants. Contrairement à ce que dit la propagande gouvernementale, ils ne sèment pas la terreur et le chaos dans les villages. Un jour vainqueurs, l'autre vaincus, la situation évolue sans cesse.

L'armée régulière tente de rétablir l'ordre, mais la difficulté du terrain ainsi que leur incompétence rend la tache ardue, malgré les moyens dont elle dispose.

Il y a quelques jours un journaliste d'AAN World News est arrivé à Kedougou, la capitale, il souhaitait faire un reportage sur le Botswanga et plus particulièrement sur les diamants de sang comme il l'a dit.

Escorté de deux soldats, il devait se rendre à Mbanza Nyogo puis faire route en direction du Nord Est.

Contrairement à ce que dit la propagande gouvernementale, les rebelles ne retiennent pas le journaliste prisonnier. Bien au contraire, celui-ci souhaite témoigner aux yeux du monde entier de la courageuse guérilla qui est en train de s'organiser.

Mission

Vous incarnez les rebelles. Votre objectif est de tuer autant de soldats que possible dans le village de Nhalehengue et d'empêcher les forces gouvernementales de récupérer le journaliste ainsi que leurs deux soldats Luke et Max.

Selon un informateur local, le gouvernement a la possibilité d'engager environ 60 à 70 hommes sur cette opération.

Vous devez prêter une extrême attention aux rares civils encore présents sur place, ces malheureux ont déjà assez souffert.

Une fois les assaillants décimés, rendez vous, avec les prisonniers si possible, à la cache à l'Est, où vous serez en sécurité. Laissez le journaliste faire ce qu'il veut, il n'est pas votre prisonnier.

Renseignements

Il va sans dire que, si vous voulez avoir une quelconque chance de réussite, vous devez employer des techniques de guerilla, et ne surtout pas tenter d'appliquer les méthodes d'une armée régulière : vous n'en n'avez ni l'équipement, ni l'entraînement.

Force ennemie :
>Armée régulière, uniforme désert.
>Armes potentielles : AK74, AKM, PKM.
>Véhicules armés possibles : oui.
/!\ La région est instable et les forces gouvernementales omniprésentes. En particulier, deux camps à proximité servent probablement de base de départ à l'opération (zones bleues).
Guetteurs
Vous avez disposé des guetteurs tout autour du village : points Antilope, Bongo, Cobe, Dik-Dik, Eléphant, Fennec et Guépard. Ceux-ci enverront un SMS au chef lorsqu'ils repéreront des hostiles.
Attention, le chef (ou celui qui souhatera être destinataire des messages) doit avoir un téléphone mobile dans son uniforme.
N'ayez pas une confiance aveugle dans les guetteurs : leurs renseignements peuvent être approximatifs, ils peuvent paniquer, se faire tuer, etc. D'autant que 'la végétation de N'ZiWarzenOgo a beaucoup poussé ces derniers temps' d'après le 'syndicat d'iniative'.

Equipement

Véhicules à disposition :
5 offroad dont 3 armés

Armement
AK-47, PKP, RPG7

Stuff
Vous avez entreposé des munitions en grand nombre, du matériel médical à 4 endroits dans le village (marqueurs 'Stuff') sur la carte. Chaque caisse contient également une PRC 343.

Médical
Vous n'avez aucun médecin dans votre équipe, mais tout le monde sait à peu près se débouriller...

Fin de mission

Fin de mission
Une fois l'armée régulière sévèrement punie, cassez-vous pour rejoindre la cache car elle risque de revenir avec de gros moyens.

Essayez de prendre les prisonniers avec vous, mais cela reste votre choix. Le journaliste est libre, donc vous n'avez rien à faire avec lui, si ce n'est lui montrer votre héroisme (ou votre martyr, selon le résultat)

Une fois la cache à proximité, vous pouvez mettre fin à la mission par une action molette sur le feu de camp. Attention, aucun ennemi ne doit se trouver dans les 300 m. autour de la cache. La situation sera considérée dans ce cas comme encore trop dangereuse pour déclarer victoire.
Vous pouvez néanmoins vous rendre à l'ennemi à tout moment par radio Alpha (0-0-1)

Credits

Mission faite par tanin, en retournant une mission de Ben et sur une idée de la Vieille. Le tout, pour les Canards de Arma3

Avec du GAIA, du Lucy et son fidèle manteau taninesque. Merci aux scripteurs de la commu.Credits :

http://forum.canardpc.com/